Plume et Kalam - Abdelkarim Belkassem

02 août 2020

Le petit prince dans "Thomas Sif Espace "

thomas423cdb926b57de9903c4561c8368baa8

Hier je vous ai parlé du" Petit Prince" écrit par Saint Exupéry. Je ne savais pas, lors de l'écriture de mon roman , que Saint Exupéry avait vécu au Maroc et que le désert de Tarfaya l'avait inspiré.

Dans "Thomas Sif Espace " Editions Le Lys Bleu,  mes personnages, la Princesse et son frère le petit Prince partagent les mêmes qualités que celui du célèbre écrivain -aviateur.

Thomas51OqPSirjPL

Je ne me souviens pas d'avoir lu "Le Petit Prince " en littérature francophone durant mes études .

Abdelkarim Belkassem

Thomas600-20180108-NOUVJ2-960x600

Posté par Bakrim76 à 00:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


01 août 2020

Saint Exupéry et Tarfaya

 

saint-exupery-casablanca-tarfaya-agadir-el-ja-L-1

Et si "Le Petit Prince" de Saint-Exupéry était né à Tarfaya, au Maroc ?

 

81tdexc5xuL

 

C'est certainement dans le grand Sud Marocain que le Petit Prince, héros d'Antoine de Saint-Exupéry, est né. 
Les habitants de Tarfaya ex Cap Juby en sont convaincus. L'auteur y a vécu pendant 18 mois (1927-1929), il y était chef d'escale de l'Aéropostale.

Les décors naturels de cette ville, plantée à la lisière du désert du Sahara, ont pu inspirer l'aviateur pour son livre, l'un des plus lus au monde.
"C'est là qu'il a commencé à écrire des romans, sous les étoiles" disait le gardien du musée édifié dans la ville en 2004.

 Courrier sud (1929), Terre des hommes (1939), et Le Petit Prince (1943) et Lettres à sa mère (1955)

 

saint6ijetslk

Tarfaya

Tarfaya

Tarfaya_Saint-Exupery

Musée Saint-Exupéry

Tarfaya_Skyline

26_4

[...]Le premier contact d’Antoine de Saint-Exupéry avec le Maroc se passe à Casablanca, en 1921, alors qu’il a 21 ans et  vient pour y effectuer son service militaire, au 37e régiment d’aviation de la ville. "Il est assez déçu, car il s’attend à trouver le désert, les cailloux, les dromadaires, des oasis. Alors que Casablanca est déjà une ville extrêmement moderne dans les années 1920" , raconte Frédéric Coconnier, journaliste installé au Maroc et auteur de "Saint Exupéry : Une Aventure Marocaine" .

Dans une lettre à sa mère, le jeune Antoine s’exclame: "où sont les bananiers, les dattiers, les cocotiers de mes rêves? " Il ira même jusqu’à écrire: "Casablanca, cette ville champignon aux immeubles-écrans… me dégoute profondément" .

En revanche, il adore la médina et séjourne fréquemment à Rabat, aux Oudayas, chez son ami le capitaine Priou qui est alors le haut commissaire aux Affaires indigènes. Il ne passera que 6 mois dans la ville blanche. De retour en France en 1922, il rêve du désert…En octobre 1926, Saint-Exupéry est engagé par la compagnie Latécoère, qui deviendra ensuite l’Aéropostale. Il assure alors le transport du courrier entre Toulouse, le Maroc, et Saint-Louis au Sénégal où il y a deux importantes communautés françaises.

Il commence par apprendre la mécanique, avant de devenir pilote et d’acheminer le courrier. Un métier dangereux à une époque où les pannes d’avions concernaient un vol sur six, qui fera dire à André Gide: « la vie ne prenait pour Saint-Exupéry sa parfaite saveur que risquée« .

Basé à Cap Juby, le nom de l’actuelle Tarfaya donnée par les Portugais au XVe siècle, l’aviateur assure également une fonction diplomatique, celle d’arrondir les angles entre les Espagnols à l’époque du protectorat, et les tribus maures.

[...]Il y vit néanmoins des moments exaltants, lit à un singe des vers de Baudelaire, rencontre une gazelle qui vient manger dans sa main, et un fennec, qui prendra les traits du "renard apprivoisé" dans Le Petit Prince.

Il y aura aussi des moments déprimants, où Saint-Exupéry est confronté à l’ennui, au danger, au stress. "Le désert, où plutôt les déserts sont omniprésents à Cap Juby: déserts de sable, de l’Atlantique, du ciel qui souvent se confond avec le sable" , analyse Frédéric Coconnier.

"L’aviateur se forme en tant qu’homme dans le désert. Il va à la rencontre des Maures, apprend l’arabe, emmène des enfants faire des baptêmes de l’air…" , poursuit-il. Une vie qui fera dire à Joseph Kessel, ami de Saint-Exupéry : "on eût dit que ce fils de grande famille française était né sous une tente nomade" .

"Pour Saint-Exupéry, ces étendues désertiques sont à la fois d’immenses prisons, mais aussi des portes ouvertes sur les rêves. C’est des territoires de tous les possibles, parce que rien ne vient freiner le regard et la pensée. Il s’abandonne souvent à la rêverie solitaire, la contemplation des étoiles et la musique intérieure qui chante au plus profond de lui-même" , raconte Coconnier. "Pour les uns, qui voyagent, les étoiles sont des guides" , écrit Saint-Exupéry dans Le Petit Prince.

Le silence du désert joue un rôle essentiel pour l’aviateur. C’est un révélateur spirituel: "J’ai toujours aimé le désert, on s’assoit sur une dune de sable, on ne voit rien, on n’entend rien, et cependant quelque chose rayonne en silence ", écrit-il.

Pour Jean-Pierre Gueno, auteur de "La Terre en héritage Antoine de Saint-Exupéry : Sauver la planète du Petit Prince" , il n’y a pas un seul, mais plusieurs silences chez Saint-Exupéry: "le silence de la paix, celui de midi, le faux silence, le silence du complot, du mystère, le silence tendu, aigu, mélancolique… Ce qui est caractéristique dans le désert pour lui, et qui peut être paradoxal, c’est que le désert a le pouvoir de faire apparaître du néant de multiples choses. Même quand il n’y a rien, on y entend ce qu’on veut y entendre, on y voit ce qu’on veut y voir, y compris un petit prince qui viendrait d’une autre planète. C’est peut-être cela qu’on appelle les mirages ". 

Du désert intérieur, celui de la solitude existentielle de l’homme confronté à lui-même, jaillit la spiritualité de Saint-Exupéry, "qui n’était pas fixé sur une religion ou des dogmes, mais très spirituel" [...].

 "Dans le désert, on découvre l’être", résume l’écrivain Fouad Laroui. En effet, si le désert est synonyme de solitude pour Saint-Exupéry, il est aussi le lieu de la confrontation avec des personnes dont l’altérité s’efface devant l’évidence du lien humain. C’est dans ce rapprochement avec tous ces hommes que va naître son éthique humaniste. "Si l’on ne comprend pas les autres, c’est que l’on apporte son vocabulaire et ses catégories de sentiments et non une attitude humble" , écrivait-il dans une lettre.

L’humanisme de Saint-Exupéry se retrouve dans la bouche du renard apprivoisé lorsqu’il dit au Petit Prince: "on ne voit bien qu’avec le coeur, l’essentiel est invisible pour les yeux" . "Cette façon de considérer les relations humaines, cela s’appelle l’humanisme" , résume Frédéric Coconnier.

Fouad Laroui a, quant à lui, vécu quelques questionnements intérieurs avec Le Petit Prince: " le personnage qui m’a fait beaucoup de peine c’est celui qui fait les calculs, le businessman, car je ne comprenais pas l’hostilité qu’on portait à ce monsieur. J’adorais compter quand j’étais à l’école (au cours de son périple sur différentes planètes, le Petit Prince rencontre un businessman qui est très sérieux et compte en permanence toutes les étoiles de la galaxie, NDLR). Il y a quelques années, j’ai lu que le livre préféré du philosophe Martin Heidegger était Le Petit Prince. Pour lui, le businessman représente ce qu’il appelle l’oubli de l’être. En croyant qu’on comprend le monde parce qu’on écrit des équations, on oublie l’essentiel: l’être" .[...]

Le Petit Prince, "loin de n’être que le petit blond filiforme, pas plus qu’il ne résume Saint-Exupéry " d’après Jean-Pierre Gueno, est l’histoire d’un chemin initiatique au bout duquel se trouve, pour l’écrivain Thomas Fraisse, la "prééminence de la vie et de l’instant, sur la mort ", " l’acceptation de la laideur du monde comme préalable à la joie ", et finalement la conviction que "seul compte pour l’Homme, co-constructeur du monde, le sens des choses" . In Tel Quel - 2017.

 

 

saintlpp-hassanya

 

Abdelkarim Belkassem

saintsans-titre

                            
                           

Posté par Bakrim76 à 10:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

31 juillet 2020

Solidarité par le livre

maxresdefault

Pour encourager ses compatriotes à rester en vie et endiguer la propagation du virus, une professeure américain de design graphique  a créé un livre à partir de masques chirurgicaux intitulé "S'il vous plait, portez ce livre ".

5bc6fd63-6283-4f06-933e-98ae11261d74_1920x1080

Tennille Shuster a combiné son amour de la typographie, du papier marbré et du design pour agir. Résultat: Un livre constitué de masques chirurgicaux intitulé "Please Wear This Book".
Les exemplaires ont été vendus pour collecter des fonds afin de soutenir la lutte contre le COVID-19, tout en encourageant la communauté à voir le port du masque sous un meilleur jour.

L'ouvrage compte une dizaine de pages sur lesquelles est à chaque fois imprimé un seul mot.

Personne
ne
peut
tout
faire,
mais
tout
le
monde
peut
faire
quelque chose.

"Personne ne peut tout faire, mais tout le monde peut faire quelque chose. "

c0ecc56b-e57f-4a16-9572-c3fda1250bcd_1140x641

Les masques utilisés pour la conception du très court roman sont détachables et peuvent être portés. Les mots sont imprimés sur le côté blanc et sont donc invisibles une fois mis en place sur le visage.

Abdelkarim Belkassem

i

Posté par Bakrim76 à 16:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 juillet 2020

Des chats sur e-book

chatChichi

Mon roman a paru en lecture numérique.

chats9791037711380

ICI et sur le web .

3,99€

Abdelkarim Belkassem

chat12188046_1274200075938904_1869187938735309667_o

 

Posté par Bakrim76 à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juillet 2020

E-book

goumiers6

Plus facile d'accès pour mes lecteurs de l'étranger .

2

 

ICI 

à 3,99€

LA

Abdelkarim Belkassem

fcbb0d6b654df0cfeb382949465ba9d1

Posté par Bakrim76 à 18:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


23 juillet 2020

Le joueur d'oud

 

underwood5small

Bientôt un nouveau roman ...Saisie informatique du manuscrit ( du mot "main "! ) ...

"Le joueur d'oud" est un roman sur l'art et la manière de trangresser la culture familiale et de se dépasser pour devenir celui que l'on a  choisi d'être.

Rythme & blues . Bleus de l'âme mais musique, maestro !

 

DSCN7901

Abdelkarim Belkassem

 

113392272

 

 

Posté par Bakrim76 à 00:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 juillet 2020

"La sagesse des chats", roman

DSCN7930

C'est un dialogue entre deux chats, une mère et son fils. La transmission de la sagesse après avoir expliqué la création du monde, l'arrivée du vivant sur terre et son comportement.

Simple en apparence, ce livre se dévoile plus complexe, philosophique , à lire sur plusieurs niveaux.

Table des matières :

  • Au début de la création
  • Il y eut l'animal
  • Les dinosaures
  • La fin des dinosaures
  • Adam et Eve
  • L'homme dieu
  • L'impact de Chiexulub
  • La Terre mère
  • Les tibus anciennes
  • L'apparition des hommes
  • Les Totems
  • La Morale
  • Les mots
  • Les grandes histoires de la création
  • Les paroles des hommes
  • Points de vue des scientifiques
  • Darwin et le sing en lui
  • Dieu, le géant et 'homme
  • La terre est-elle une illusion ?
  • L'histoire de Salomon
  • Histoire des civilisations

Photos de couverture: Mes deux chats , la Fille et Fiston.

DSCN7923

DSCN7925

DSCN7928

Cover 1 (3)

"La Sagesse des Chats" d'Abdelkarim Belkassem

Editions Le Lys Bleu

ISBN 979-10-377-1137-3

105 pages - 11,50 €

Abdelkarim Belkassem

DSCN7931

Posté par Bakrim76 à 14:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

01 juillet 2020

Une vidéo

DSCN6915

Une retardataire, celle de la conférence animée par Yves Chemla lors du Salon du Maghreb à Paris , le  février 2020 , à l'Hôtel de Ville .

Abdelkarim Belkassem

DSCN6927

Posté par Bakrim76 à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juin 2020

De l'Histoire

DSCN7759

Mon livre "Maroc, les oubliés de la guerre 39/45 vient de paraître et j'ai même reçu mes exemplaires à dédicacer.

Preuve en photos .

DSCN7760

DSCN7762

DSCN7761

DSCN7763

Mes parents

DSCN7765

Des portraits de goumiers marocains , enrôlés dans l'armée française lors du conflit 39-45. Leur  passé et leur présent partagés avec l'auteur , leur abandon par les gouvernements français depuis la guerre. Des personnages plus vrais que nature, émouvants et admirables .

"Maroc, les oubliés d "la guerre 39-45" - Editions Le Lys Bleu

ISBN 979-10-377-1070-3

153 p - 16€

Abdelkarim Belkassem

goumiers-1949

Posté par Bakrim76 à 11:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

24 juin 2020

E-books, information

ebooks

Sur la page FB des Editions Le Lys Bleu

"Quelques-uns de nos auteurs nous interrogent sur les droits qu’ils ont perçus pour les ventes de leurs livres numériques. Cela mérite une explication.

Le prix d’un livre broché est fixe et unique. Celui d’un ebook peut varier selon les conditions dans lesquelles il est vendu. Ainsi certaines plateformes proposent la location pour quelques jours plutôt que la vente. Il est également possible que le titre participe à une promotion temporaire durant laquelle son prix sera abaissé. Nos ebooks sont ainsi souvent mis en avant sur Amazon ou sur d’autres plateformes de vente en ligne.

A titre d’exemple, pour 100 exemplaires vendus, si le pourcentage de droits dans les deux cas est prévu à 22%, dans le premier cas, l’auteur percevra 131.80 euros (100 exemplaires à 5.99 euros multiplié par 22%) alors que, dans le second, il ne percevra que 65.78 euros (100 exemplaires à 2.99 euros multiplié par 22%).
Il est logique que les droits soient calculés sur le chiffre d’affaires généré et non sur le nombre d’exemplaires cédés."

 

PCC Abdelkarim Belkassem

free-ebook

Posté par Bakrim76 à 11:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]